Saint-Genis-Laval

menu
 

Luttons contre le moustique-tigre !

Luttons contre le moustique-tigre !

Santé

Depuis 2012, cet insecte s'est implanté dans le Rhône. Protégez-vous, adoptez les gestes de prévention !

Originaire d'Asie, le moustique-tigre se distingue des autres moustiques par sa coloration contrastée noire et blanche. Ses piqûres interviennent principalement à l'extérieur des habitations, pendant la journée, avec un pic d'agressivité à la levée du jour et au crépuscule.

 

Particulièrement nuisible, Il peut être « vecteur » de maladie comme la dengue et le chikungunya si, et seulement si, il est contaminé. Il s'infecte en piquant une personne malade et transmet alors le virus en piquant des personnes saines.

 

 

 

Prévention : le moustique qui vous pique est né chez vous !

Le moustique-tigre se développe surtout en zone urbaine, dans de petites quantités d'eau stagnante, et se déplace peu au cours de sa vie.

 

Il peut facilement élire domicile dans votre jardin, sur votre balcon ou votre rebord de fenêtre. Et comme il ne s'éloigne pas au delà de 100 mètres de son lieu de naissance, il est susceptible de vous piquer.

 

Quelle est sa manière de procéder ?

Il pond environ 200 œufs qui deviendront des larves, puis 5 à 6 jours plus tard, des moustiques. Sa durée de vie est de 1 mois, ce qui laisse le temps à sa progéniture et à lui-même, de se multiplier de façon quasi-exponentielle. La ponte se fait dans de petites quantités d'eau stagnante.

 

 

 

Comment éviter la prolifération des moustiques-tigres?

Il faut supprimer tous les lieux de ponte, à savoir toutes les zones d'eau stagnante qu'il peut y avoir chez vous, car c'est là que la femelle pond et se repose :

 

    • Enlevez tous les objets abandonnés dans votre jardin ou sur votre terrasse qui peuvent servir de récipient.
    • Videz après chaque pluie et chaque arrosage les récipients que vous n'avez pas pu supprimer
    • Remplissez les soucoupes des pots de fleurs avec du sable mouillé.
    • Vérifiez le bon écoulement des eaux de pluie (gouttières...). Vérifiez sous vos terrasses en bois qu'il n'y ait pas de petites flaques qui subsistent plusieurs jours après les pluies, voire tout l'été !
    • Entretenez votre jardin : élaguez, débroussaillez, taillez, ramassez les fruits tombés et les déchets végétaux, réduisez les sources d'humidité. Par exemple :
        • taillez vos bambous juste au-dessus du nœud pour éviter l'accumulation d'eau, ou coupez-les à la base,
        • Éclaircissez vos massifs de plantes pour qu'ils ne deviennent pas des « cachettes à moustiques »,
        • Évitez de planter trop près de la maison
        • Arrosez vos plantes au pied
        • Évitez les plantes grimpantes sur la maison,
    • Couvrez toutes les réserves d'eau à l'aide d'une moustiquaire en veillant à ne laisser aucun trou (les moustiques ne doivent pas pouvoir accéder à l'eau)
    • N'entreposez pas des plaques de tôle, plaques de contreplaqué, planches de bois dans un endroit frais et humide,
    • Si vous avez un bassin d'agrément, introduisez-y des poissons, qui mangeront les larves de moustiques.
    • Favorisez la venue des pipistrelles. Les chauves-souris sont des très bonnes alliées retrouvez toutes les informations sur le site de l'association LPO ICI. 

 

Ces gestes simples réduisent efficacement le risque de présence du moustique à proximité du domicile. Ils sont indispensables pour limiter la prolifération des moustiques et pour protéger votre entourage.

 

Demandez un diagnostic gratuit à l'Entente Interdépartementale de Démoustification (EID)
Pour vous aider à repérer les éventuels lieux de ponte dans votre habitation, vous pouvez réaliser une demande de conseils et diagnostic gratuite sur : https://www.eid-rhonealpes.com/contact-demande-diagnostic

Un technicien de l'EID se déplacera chez vous pour réaliser un diagnostic et apporter ses conseils sur les bons gestes à mettre en place.

 

 

Qu'en est-il de l'utilisation d'insecticide dans l'espace public

Les produits anti-moustiques ne permettent pas d'éliminer durablement les moustiques. Néfastes pour l'environnement et la santé, ces produits sont mis en œuvre dans des conditions très strictes, lorsqu'un cas de maladie vectorielle a été établi par l'Agence Régionale de Santé.

 

 

 

Comment éviter les piqûres ?

    • privilégiez les vêtements amples et couvrants
    • utilisez des produits répulsifs type encens (avec précaution pour les enfants et les femmes enceintes), Quand vous constatez la présence de moustiques, vous pouvez utiliser des spirales répulsives (type encens), poser des pièges à larves ou pièges pondoirs, utiliser des raquettes électriques pour les éliminer, ou encore mettre un ventilateur sur votre terrasse, les moustiques n'aiment pas lutter contre les courants d'air !
    • utilisez des moustiquaires

 

Les pouvoirs publics ne peuvent traiter que les espaces non privés dans le cadre d'une concentration anormale de moustiques. 80 % à 90 % du territoire est privé et les produits utilisés sont tellement toxiques (pyrétrinoïdes) que tout ce qui vit dans le lieu traité périt avec le moustique ! Il existe des traitements biologiques mais leur efficacité est très inférieure. Dans un cas comme dans l'autre, le traitement reste ponctuel.
La seule action préventive consiste à supprimer leurs lieux de ponte. A vous de jouer !

 

 


 

EN SAVOIR PLUS

► Consulter le site de l'Entente interdépartementale (EID) Rhône-Alpes 
►Télécharger la plaquette d'information sur le moustique-tigre

 

 

 

Partager



Rejoignez-nous

facebook, ville de Saint-Genis-Laval twitter, ville de Saint-Genis-Laval instagram, ville de Saint-Genis-Laval

Voir aussi