Saint-Genis-Laval

 

Fleurissement et aménagements paysagers

Du soleil, des fleurs, de la bonne humeur

De jour comme de nuit, les saint-genois peuvent contempler le travail qu'a accompli l'équipe des espaces verts de la ville à la suite d'une formation pour apporter de la cohésion dans la mise en place et l'entretien des massifs et jardinières.

 

Dans un contexte budgétaire optimisé, les jardiniers ont réussi le pari de faire mieux avec moins ! Résultat : avec la plantation de 10 000 plantes annuelles, associées à des graminées, diversité et explosion de couleurs sont à l'honneur.


Qualité du fleurissement
Sur de nombreuses surfaces, c'est la plantation de plantes vivaces qui a été privilégiée. En effet, elles sont plus pérennes et tout aussi florifères.
De jour, les couleurs des massifs ou jardinières jonglent avec la luminosité et l'orientation du soleil. De nuit l'éclairage des candélabres apporte une scène différente avec des tons et des nuances appréciables.

Fleurissement printemps 2015

Concours des balcons et jardins fleuris

25 Saint-Genois ont été récompensés, jeudi 6 novembre dernier, pour avoir participé au concours des balcons, résidences et villas fleuris organisé par la Ville.


13 balcons, 1 résidence et 11 maisons étaient en compétition pour cette édition 2014. Nous remercions et félicitons tous les concurrents qui participent par cette démarche à l'embellissement de la ville.

 

Lauréats balcons fleuris : Madame CHEREL Claudette, Madame GUIRAUD Françoise, Monsieur BOULLIN Jean-Claude, Madame ROCHIZE Martine, Madame BERERD Jeannine, Monsieur MIRONE André, Madame CONSTANTIN-DEVIGNES, Madame CONSTANTIN Marcelle, Monsieur et Madame PEREZ Florent et Michèle, Monsieur PETURY Henri, Madame GRAVIER Bernadette, Madame MOUNARE Christine, Madame TARAVEL Irène.

 

Lauréat résidence fleurie : Monsieur et Madame PEREZ.


Lauréats maisons fleuries : Madame WINGERTER Monique, Monsieur GOY Marcel, Monsieur CARTET Jean-Marie, Madame PONCON Michelle, Monsieur DEOTTO Galliano, Madame MASCLAUX Denise, Madame CHABERT Eliane, Monsieur RE Claude, Monsieur HANDLER Eugène, Madame LENFANT Geneviève, Monsieur CLEMENT Jean-Paul.

 

 

Attention à la pyrale du buis !

 

 

Proies préférées de la pyrale, un papillon venu d'Asie, les buis peinent à leur résister. Voici quelques conseils pour lutter contre leur prolifération.


Que ce soit pour agrémenter nos parcs et jardins, en linéaire ou en isolé, en pleine terre ou en pot, le buis n'est pas insensible aux parasite et notamment à la pyrale du buis.
Ce papillon, originaire d'Asie, prolifère en Europe depuis quelques années et s'attaque aux feuilles et même à l'écorce des buis.

L'importation de jeunes arbustes en provenance d'Asie peut être la cause de leur présence en France car, sans prédateur, la pyrale s'installe dans la plupart de nos régions. Sachant qu'un papillon environ pond 200 œufs, et ce 3 fois par an, l'attaque prend de l'ampleur rapidement.


Comment y remédier ?
Il n'y a pas de traitement préventif. Contrôlez régulièrement vos buis et, si vous constatez la présence de chenilles ou de ''crottes vertes'' au pied des arbustes, passez à l'action.
Un conseil pour freiner l'envahissement : à l'aide d'un jet d'eau, arrosez vos buis sous tous les angles car l'eau empêchera l'éclosion des œufs.
Pour un traitement insecticide, préférez un produit bio que vous trouverez en jardinerie.
Des pièges à phéromone spécifique pour cet insecte existent également pour capturer le papillon mâle.
Depuis mars, la jeune chenille s'alimente de nouveau et les dégâts de défoliation peuvent-être sévères.

Soyons donc tous très vigilants !



Gérons au mieux nos déchets de tonte

Les déchetteries débordent, alors que vos déchets de tonte et de taille peuvent jouer un rôle important dans votre jardin :

> en tapissant votre potager, libre des premières récoltes, vous maintiendrez une fraîcheur pour repiquer d'autres plançons (jeunes plants). Il y aura, de ce fait, moins d'arrosage et moins d'adventices (herbes sauvages).
> Si vous faites une taille régulière de vos haies arbustives, la pousse de l'année convient bien au paillage, c'est un fertilisant naturel. Un paillage de 5 à 6 cm autour des arbustes, rosiers ou haies vives suffit.


Pas de binage, pas de voyage en déchetterie et votre jardin s'enrichira de cette matière organique.
Ne vous en débarrassez pas, vous avez tout à y gagner !

Réduire ses déchets, c'est possible. À nous de choisir !

Le travail de la Ville

Les jardiniers de la Ville déploient, depuis plusieurs années, des efforts importants pour valoriser le patrimoine vert et arboré, qui s'étend sur près de 40 hectares.

 

 

 

 

  • Les produits phytosanitaires 

L’arrêt des fongicides et des insecticides depuis maintenant plus de 10 ans ans montre bien qu’ils ne sont pas nécessaires au bon développement de la végétation.
Cette réussite s’explique aussi par un choix bien pensé des végétaux (large gamme de variété, relation plante–sol–climat, etc.).

En ce qui concerne la lutte contre la mineuse du marronnier et la chenille processionnaire du pin, elle se fait à l’aide des piège à phéromone.

 

 

  • Les désherbants

Le service Espaces Verts est arrivé à zéro désherbant depuis 2009.
Bon à savoir : les mauvaises herbes parfois disgracieuses sont plutôt un signe positif de retour à la nature.

 

 

  • Des espaces verts pensés différemment grâce :

-  à  la réduction de l’arrosage (utilisation de l’arrosage en goutte à goutte) et à la récupération de l'eau de pluie
-  à la priorité donnée aux massifs d’arbustes, de plantes vivaces, de bulbes (ces plantes restent en place plusieurs années)
-  au choix porté sur des plantes peu gourmandes en eau.

 

 

  • Une 2e fleur pour la Ville 

Saint-Genis-Laval a décroché en 2011 sa 2e fleur au concours des villes et villages fleuris.
Un prix qui récompense la qualité de fleurissement de la commune mais aussi son engagement en matière de développement durable et d'amélioration du cadre de vie. 

Le jury régional, dans le respect du règlement national, a été particulièrement sensible aux actions menées par la Ville ces dernières années :  arrêt des traitements herbicides, utilisation de nombreux massifs garnis de plantes vivaces peu gourmandes en eau, végétalisation de la toiture du gymnase l'Équinoxe, entretien des voiries et des arbres...

Une 2e fleur qui récompense donc le travail de l'ensemble des services techniques de la Ville.



Accès rapides

Voirie
& travaux

Plan
interactif
Associations
     
Cinéma Conseil
municipal
Offres
d'emploi
     
Marchés publics Transports Propreté

 

 

 guide des activités

  

Rejoignez-nous

  facebook   Twitter   viadeo

 

 

Plan de la ville

 

 

Votre espace

Mes démarches en ligne

Réalisez toutes nos démarches en ligne grâce aux téléservices

Voir les démarches

La lettre d'information

Tenez vous informé(e) de l'actualité de la ville

Se désinscrire

 

Voir aussi

b612

 

mixcube